Refus du débat public !

Publié le par association Trévoux Citoyens

La municipalité refuse
la transparence
et le débat public

Suite à la réalisation d’un audit des comptes de la commune, le maire,
lors du dernier conseil municipal, a refusé d’organiser une réunion
publique de présentation de l’audit financier et de débattre avec l’ancien maire et la population.

C’est une manière singulière de concevoir la démocratie locale de la part
de ceux, qui lors de la dernière campagne électorale prônaient une
”parfaite transparence“ et l’écoute des habitants. 

L’écran de fumée continue donc. La nouvelle municipalité essaye de faire porter
le chapeau de ses erreurs de gestion à l’ancienne équipe.

Ne soyons pas dupe.

Oui, la commune a été bien gérée ces 6 dernières années (frais de fonctionnement
maitrisés, desendettement)
et tout ça avec des impôts locaux inférieurs
à la moyenne des communes de même taille. Allez voir sur le site du ministère
des finances la situation réelle de la commune au 31 décembre 2013, comparez et jugez !

Site: http://www.collectivites-locales.gouv.fr/

 

Publié dans Actualités, Débats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

juldec 12/12/2014 10:42

Il ne faut peut être pas en faire des tonnes non plus.
L'audit est disponible sur le site, tout le monde peut le télécharger. C'est déjà pas mal.
Pendant des mois et des mois, le site de la mairie ne publiait même pas les comptes rendus de conseil, sous l'ancienne mandature (et pour la CCSV c'était plutôt des années)

Il y a un rapport. S'il y a diffamation, il y a des tribunaux
L'opposition organise sa communication autour de ce blog. Pourquoi pas.
Après, obliger quelqu'un à faire un débat public me semble excessif et n'aurait pas été fait par la précédente municipalité.

TREUILLET 14/12/2014 18:25

J'ai pu voir que vous disiez qu'il n était pas possible de télécharger sur la CCSV sous l'ancienne mandature hors fort surprise car j'ai pu il y a déjà longtemps et encore aujourd'hui sont encore accessible les délibérations.En ce qui concerne l'audit tout le monde n'a pas internet et il est difficile en mairie d'avoir accès bien que le personnel soit agréable mais la mairie était mieux organisée avant. Beaucoup de gens à Trévoux en parlent c est le désordre. Je suis d'accord sur une chose il ne faut pas d'excès et je voulais préciser car j'ai pu comprendre que vous n'habitez pas à Trévoux moi j'y suis donc je peux facilement émettre une simple constatation évidente avant on allait à la mairie on avait un adjoint dans la journée ou celui-ci vous appelait certes on est pas dans l'obligation d'être d'accord sur tous les sujets mais en attendant il est vrai que la communication était différente il y avait un service public de proximité.salutations

association Trévoux Citoyens 12/12/2014 17:02

Pour répondre à votre point de vue, sans parler de vision idyllique, comme il m'arrive de voyager (donc de comparer), je pense que ce qui a été fait reste classique et peut ressembler à d’autres techniques employées dans des communes proches et moins proches. Avec toutefois, une manière intelligente d’avoir fait avec l’Histoire de Trévoux par les vitrophanies des pages du dictionnaire de Trévoux sur la médiathèque. Quant au reste, sans doute êtes-vous à l’urbanisme d’une commune ou architecte pour au final, ne rien aimer du résultat. J’espère que votre commune de résidence déploie des architectures et des matériaux plaisants à vos yeux.

Comme il m’arrive de voyager disais-je, je pense que nous ne sommes pas les plus mal lotis à Trévoux. L’essentiel étant qu’au delà de l’aspect développement urbain, personne ne soit oublié dans cette époque difficile. Et là encore, je pense que l’entourage de l’humain (retraités - enfants - chômeurs) a été assez bien fait lors des précédents mandats. Je vous laisse me contredire de nouveau.

Pour la valse des commerces, l’idée étant qu’on ne peut pas se permettre de critiquer la fragilité des commerces en centre ville pour, une fois au pouvoir, user d’un droit de préemption pour diversifier l’offre commerciale. Si vous suivez bien le débat Le Tacos, ce commerce n’a nullement envie de fermer. Bien au contraire. Enfin, je vous laisse lire tout ça. Je suis sûr que vous savez ça déjà monsieur (Julien je suppose).

Salutations.

juldec 12/12/2014 16:38

Je pense que ni dans un sens, ni dans l'autre, les excès ne sont pas bons.
Je n'ai pas une vision aussi idyllique que la votre sur les dernières mandatures de Trévoux, peut-être est-ce parce que je n'y habite pas. Le nouveau bd des combattants ressemble surtout à ce que l'on va partout (béton désactivé, goudron et même le mini kiosque), la zone culturelle est surtout le fait de l'espace culturel (CCSV) et un peu devant l'office du tourisme (j'ai personnellement un peu de mal avec le concept de la lame d'eau que l'on retrouve aussi à pas mal d'endroit, je trouve cela tellement "froid"). La place de la terrasse ne me semble pas très réussie car ce n'est ni une belle place, ni un bon parking. Et la salle des fêtes qui reste immobile, immuable depuis plus de 70 ans et aujourd'hui complètement obsolète. Question de point de vue.

La page 32 du rapport est assez modérée dans ses propos : la situation financière est saine mais les marges de manoeuvre très limitées.
par ex : Ce que je n'avais pas su lors de l'opération soulte de gendarmerie, c'est qu'il resterait un endettement qui ne serait plus couvert par les loyers (page 42) ce qui est un changement majeur par rapport à la situation passée ou les loyers couvraient l'emprunt. C'est un peu technique, mais ce n'est pas rien.

Pour finir sur la valse des commerces, certains ferment, d'autres ouvrent, je ne sais pas si tout ça était annoncé en grande pompe dans magazines précédent.
C'est la vie d'une cité

et puis des débat et de la transparence pourquoi pas, avant il n'y en avait pas vraiment. ça changerait

association Trévoux Citoyens 12/12/2014 14:28

Bonjour messieurs et merci pour vos commentaires.

En réponse au pseudo Juldec, comprenez que ce blog repose avant tout sur la notion de débat. Et que si sur un sujet aussi important que celui du budget qui demande un éclaircissement et une vérité, tout le monde se tait, alors perdureront une suspicion et une vision erronée autour d’une équipe qui s’est mobilisée pour développer et moderniser le territoire. Il serait dommageable que pèse sur Trévoux encore plusieurs années cette image négative.


Alors, sans dire d’en faire des tonnes, débattons sur le budget !!!

Car notre commune et l’ensemble de ses citoyens peuvent, à terme, avoir besoin de cette part de vérité et de nuances pour que cette vision négative ne justifie pas une forme d’inaction de la part de la nouvelle majorité.

De plus, ce débat s’impose de facto car deux visions différentes s’opposent. Celle de la majorité qui pour le coup en fait des tonnes avec un titre « Closerien » sur un magazine récent de la commune « Finances : une situation préoccupante » et celle relevée par monsieur Treuillet issue du rapport lui-même : « la commune ressort comme bonne gestionnaire ».

Il en va donc d’une volonté de rassurer les citoyens plutôt que de leur faire peur inutilement. Car hélas, nous devons à ce jour faire face à une municipalité qui ne cesse de jouer sur cette notion de peur. J’en veux pour preuve dans le magazine qui s’intitule Au fil de Trévoux, page 7. Une énumération de faits alarmants, comme si Trévoux avait été gérée de manière complètement hors-norme. Des « Payer » qui se suivent et se ressemblent. Sans oublier des constats sibyllins tels que, je cite : « Payer encore pour remettre en état des bâtiments et des voies de circulation largement dégradés par un manque criant d’entretien ».

N’avons-nous pas, à ce jour, une nouvelle place du marché, des trottoirs neufs le long de la rue du Palais, un nouveau boulevard des Combattants, une nouvelle zone culturelle ? Alors de quelles voies de circulation dégradées parlons-nous ?

Cher Juldec, je vous laisse le soin de répondre à mon post. Et je vous invite aussi à vous exprimer sur d’autres sujet si le cœur vous en dit. Que pensez-vous par exemple de ce fait passé sous silence dans le magazine précité ? Je veux parler de la fermeture éventuelle du restaurant Le Tacos.

Merci encore d’avoir donné votre avis.

treuillet 11/12/2014 15:20

Il est vrai que Trévoux autrement par l'intermédiaire de monsieur PECHOUX et certains de la nouvelle municipalité actuelle pronait équité et justice était une ligne de conduite à avoir et bien quelle désolation!!!
J'ai télécharger l'audit en entier et je me suis aperçu au travers des 52 pages que en page 28 il est marqué "que la commune ressort comme bonne gestionnaire" il est facile de prendre quelques annotations qui seraient tendancieuses et se les approprier d'une manière à semer le doute.
Dès l'accession à un petit barreau du pouvoir, les dérives commencent : l'esprit de l'homme ne résiste pas à cette adrénaline que procure le pouvoir (même à un petit niveau), donc la fonction fait bien l'homme, le grise, le désaxe.
Souvent on oublie qu' il faut être capable de prendre en compte les personnes qui puissent apporter depuis plus longtemps leur expérience et leur talent et de construire ensemble même s'il subsiste éventuellement des désaccords le plus important c est le développement de notre ville de Trévoux.