Au menu du jour : Le Tacos en péril !

Publié le par association Trévoux Citoyens

"Nous serons aux côtés des commerçants pour engager une nouvelle dynamique
et inverser la tendance."

Voici un extrait du programme de campagne de la liste du maire.

 

 

Toutefois, n'y aurait-il pas un paradoxe à vouloir à la fois être proche
des commerçants tout en voulant faire fermer le commerce de
restauration rapide La Tacos, situé rue du Palais ?

 

Raison invoquée lors d'un récent conseil par monsieur le maire, Marc Péchoux et Agathe
Iacovelli, conseillère déléguée aux dynamiques commerciales : “nous usons en effet
du droit de préemption sur ce commerce car nous souhaitons diversifier et dynamiser
l’offre commerciale.
" Avec en conclusion « Nous voulons moins de commerces
de restauration rapide. »

 

Mais au fait ? De quelle diversité parlons-nous ?
Rue du Palais, n’y a t-il pas 2 opticiens, 3 coiffeurs, 4 banques ou d'autres commerces
identiques qui co-éxistent ? Ainsi se constitue l'offre commerciale à Trévoux comme
dans la plupart des rues commerçantes de la plupart des villes.

 

Alors pourquoi Le Tacos ? Commerce qui aujourd'hui
emploie 2 personnes.

A l'heure où sur toutes les antennes radio, un chiffre, un seul résonne :
+ 28400 demandeurs d’emplois supplémentaires pour le mois d’octobre.
Et en cette période difficile, notre nouvelle municipalité ne trouve pas mieux que
de s'en prendre à un commerce qui fonctionne. Le pire étant que derrière cette volonté
farouche de diversifier le commerce, aucun projet de remplacement n’est prévu.
Ainsi, ne soyez pas surpris de voir dans quelques temps un autre fond de commerce
baisser le rideau et deux chômeurs de plus !!

 

Pour aller plus loin dans la réflexion, est-ce pour cela qu’un jour, on décide de vouloir
prendre les clés d'une ville ? Pour soi-disant diversifier le commerce en le réduisant ?
Ne faut-il pas voir en cette action une forme de discrimination ?

 

Et dire que durant des mois pour ne pas dire des années, il a été reproché à l'ancienne
municipalité de ne jamais en faire assez pour soutenir le commerce local.
Laquelle, est-ce utile de le rappeler, a su redynamiser - quoiqu’on en dise, quoiqu’on
en pense - le commerce en réaménageant le Boulevard des Combattants et en créant
de nouveaux parkings. La preuve en est : deux nouveaux commerces, un de fruits et
légumes sur le boulevard et un de produits équitables rue du Palais ont ouvert

leurs portes depuis peu.

 

En guise de soutien, nous vous invitons à aller à la rencontre de ces commerçants
à la fois sympathiques et accueillants. Ils vous témoigneront leur envie de travailler
plutôt que d’aller pointer à Pôle Emploi.

 

Au nom du principe de solidarité et du refus de toute forme de discrimination,
mobilisons-nous pour que Le Tacos reste ouvert.

Au menu du jour : Le Tacos en péril !
Au menu du jour : Le Tacos en péril !

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article